Accueil Le vin de la semaine Mes vins du mois d’Août 2017

Mes vins du mois d’Août 2017

394
IMG_1809

Même principe qu’en juillet, voici une série de rouges qui ont accompagné, et bien accompagné, les repas frugaux, grillés et autres de ce mois d’août. Ils peuvent aisément continuer à faire plaisir avant l’arrivée des pluies automnales et pourquoi pas « eau de là ».

1. Domaine de Rapatel 2011: Vin de France, terroir des Costieres de Nîmes, un vin souple, aux arômes de fruits noirs, mais pas que, on y perçoit des effluves végétales, un peu comme du sous bois. Buvabilitė maximale et rapport qualité prix indéniable.

20170803_200043

2. Domaine foret 2015: un 100% poulsard du Jura, Arbois. Tout est étonnant dans ce vin. Une robe rouge très peu colorée mais aux reflets bruns, un nez de cerise, du kirsch, avec là aussi du sous bois, une texture soyeuse et peu tannique. Belle fraîcheur. Une personnalité singulière qui se boit très facilement.

20170808_17243720170808_172310

3. Château Montfin, cuvée Mathilde 2009 : Un Corbières qui a de l’âge un peu, Charpenté, élevé en fûts, avec un boisé présent mais qui s’équilibre avec les fruits noirs mûrs, les épices. À carafer pour qu’il prenne l’air. Il se boit à table avec une côté de boeuf, de l’agneau grillé ou un dessert au chocolat. A proscrire pendant la période caniculaire, au bord de la piscine. Château Montfin est Bio depuis 2014, ce qui ajoute au travail déjà remarquable de ce domaine.

20170810_190547

4.Emmanuel Darnaud, les 3 chênes, 2013, Crozes-Hermitage : Une Syrah délicieuse, envoûtante, équilibrée. Des fruits noirs, des épices, du moka donné par un élevage maîtrisé. A la fois concentré et fin, très apprécié, il a su accompagné des grillades de poulet aux épices. Tout ce plaisir pour 15€.

20170818_114339

5. Domaine de la Biscarelle, les Anglaises, 2012 : prestigieuse l’appelation Chateauneuf du pape donne toujours à espérer. Cette bouteille ne devait pas s’ouvrir encore mais elle a fait tellement plaisir que cela a ajouté à ses qualités déjà grandes. Robe sombre, larmes grasses, le Sud, sa chaleur se dévoilent à l’oeil. Fruits noirs confiturés, kirsch, épices douces, léger boisé au nez. En bouche, le vin est équilibré, les tanins sont fins avec une discrète astringence. De belle longueur, les Anglaises font l’unanimité. A vous les petites anglaises…pour 35 €.

.20170820_12261120170820_122928

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Le vin de la semaine

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les vins d’Avril 2022

En ce début d’avril, le printemps tarde à venir, les vins pour les grillades s&rsquo…