Accueil Bio ApérŒno 10 : jaja(s) vs LadyJaja

ApérŒno 10 : jaja(s) vs LadyJaja

579
20230129_000625

Ladyjaja est une fanfare féminine et œnophile. Et ce sont quelques unes de ses musiciennes, accompagnées de leurs proches qui ont éprouvé leur « œnophilie » face aux défis de la tête dans le cru !

20230128_191845Un soir de janvier, mois reconnu pour sa tendance déprimante, la fanfare a sonné le rassemblement à Caissargues, dans un quartier où les rues annonçaient la tonalité de la soirée : rue des coteaux, rue des vendanges, rue du grenache, rue de la syrah, rue de la treille et c’est tout près de la rue du tastevin que la renommée des trompettes embouchées allait être confirmée !!

 Au programme la dégustation à l’aveugle de 4 vins pour en retrouver le cépage !

Jaja                                                    Cliquez sur l’image pour l’agrandir  

20230128_22255720230128_222645Quel bon moment passé ! De la bonne humeur, de l’engagement sans faille, quitte à goûter, plusieurs fois chaque vin, du partage, de la confrontation, de la compétition. Chaque participant a contribué, par sa connaissance et sa sensibilté, à montrer que « c’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tort qu’ils ont raison ». A chaque partie, une ou plusieurs équipes ont réussi à trouver le cépage concerné et la partie a été gagnée au dernier moment ! 

 

20230128_224619

Voici l’équipe gagnante  ! 100% féminine ! Fallait-il y voir un signe ? Perçues au départ comme des outsiders, les 4 souffleuses de cuivre ou de bois, ont su jouer la bonne partition pour remporter la mise en découvrant 3 cépages sur 4, en toute discrétion ( mise à part le cri tribal à l’annonce des résultats), sans même faire sonner l’Angélus !!

Qu’avons-nous dégusté ?

20230129_000619

100% Sauvignon élevé en amphore : "Irréductible" du Clos Roussely, Loire, Bio et Nature. Un vin droit, avec une juste acidité et une légère amertume "végétale". Plus aromatique qu'attendu, les agrumes dominent. 
100% Chenin élevé en demi muids : Ballade du Clos Aguilem, Terrasses du Larzac, bio. L'élevage arrondit la vivacité du chenin. On retrouve le coing et le citron. Une élégance qui a laissé perplexe, 2 équipes  l'ont pris pour un chardonnay , coté beurré ressenti en fin de bouche. 
Du Grenache élevé en cuves béton ovoïdes, pour Sabbra cadabra du Clos des Boutes, Gard, Biodynamie, micro dose de soufre à la mise en bouteille. Fruité rouge, cerise, peu tannique et poivré. C'est le cépage qui a été le plus difficile à trouver. D'ailleurs 2 équipes n'ont pas parié CASH !! 
100% Syrah, élevé en barriques, Ansata du domaine Marc Kreydenweiss, Gard, Biodynamie. Un vin de 2016, qui a séduit, beaucoup, notamment par ses notes "empyreumatiques" : cuir, bois brûlé,  fumé.  Robe noire, puissant, épicé. Séducteur mais trompeur, c'est le vin qui a fait la différence.

Merci aux LadyJaja, qui j’espère, auront appris quelques petits trucs sur le vin tout en s’amusant. Au plaisir de vous entendre !

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Bio

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Electrowine !

C’est au milieu de divers artistes amateurs éclairés et professionnels, dans le cadr…