Accueil Bio A la carte de Février 2024

A la carte de Février 2024

1,268
20240127_151450

A la carte de ce mois de février, il y a eu une chandeleur le 2, un mardi-gras le 13, une Saint Valentin le 14 et même pour cette année bissextile, il y aura un  29  février ! Que d’évènements pour égayer la morosité de l’hiver ! Un jour, un vin ! C’est parti !

20240101_200222 Crêpe de la chandeleur , saute crêpe de bonheur ! Ronde et dorée, comme le soleil, qui surgirait après un long hiver, il est coutume de faire sauter la première crêpe avec une pièce dans la main pour espérer une année prospère. Pas de cidre ou de poiré pour cette année mais un grand vin du Languedoc. L’idée est de choisir un vin délicat et sec pour ne pas écraser la subtilité de la crêpe. Alors que choisir avec ce blanc aromatique, où s’ expriment le coing, les agrumes et une très légère note vanillée ?  Comment garnir nos crêpes avec cet IGP St Guilhem du désert ? Ce sera du salé :  carpaccio de saumon à l’aneth pour la première et trois fromages pour la seconde.

Encore 27 jours... Quand le soleil de la Chandeleur fait lanterne, quarante jours après, il hiberne.

20240215_173352A Mardi gras, l’hiver s’en va ! Ce jour marque aussi, le dernier jour avant la période de carême. Il  est, donc, celui où on l’on va « manger gras » avant de se priver ! Il est souvent lié à Carnaval, probablement pour abuser de victuailles tout en restant anonymes. Pour rivaliser avec le gras, il faut un vin structuré et puissant mais suffisamment frais pour éviter toute lourdeur. C’est chose faite avec cette très belle cuvée du domaine Gayda, en IGP Pays d’Oc, qui est extrêmement bien notée, dans la presse spécialisée. Les experts ne se sont pas trompés, c’est délicieux sur un parmentier de confit de canard !

Encore 16 jours... Lune de Mardi-Gras, tonnerre entendra.

20240214_202111 La Jasse, une cuvée idéale pour la Saint Valentin. Ce Terrasse du Larzac c’est tout ce que j’aime. Alors, quoi de plus naturel que de le boire avec celle que j’aime !  Robe sombre et texture sublime de soyeux. Beau bouquet de fruits noirs, réglisse, camphre  et long plaisir en bouche.  Magnifique en 2020, année bissextile aussi. La « Jasse » désigne une bergerie en occitan. Voici une cuvée qui ne nécessite aucune réponse du berger à la bergère.  

Encore 15 jours... Vigneron à la Saint Valentin doit avoir la serpe à la main.

Comme février me semble toujours long, et que celui de 2024 ne fait pas exception à la règle, j’ai un peu abusé des plaisirs du vin. Je ne regrette rien au regard des découvertes dégustées.

20240216_191915 Un blanc 100% viognier pour secouer ma lassitude hivernale. Un vin ardéchois qui dépote, mis en bouteille avec amour, par un vigneron pekno-punk. Il faut dire que ça réveille les papilles ! Une robe trouble mais une jolie  expression pas commune  pour ce cépage. La « mai polida » signifie « la plus jolie » en occitan. 20240217_133814La cuvée porte bien son nom. Elle s’est bue avec une facilité inquiétante.

Encore 14 jours... Février, ma foi, est un méchant petit gars.

Un joli pinot du Domaine du Grès Vaillant en IGP vallée de l’Aude. Un cépage de Bourgogne, cultivé dans l’Aude pour accompagner une raclette, plat savoyard. Ça parait n’importe quoi, mais l’accord fut heureux. Les petits fruits rouges et les tanins soyeux ont rafraichi la chaleur et le gras du fromage fondu. C’était très bon !

Encore 13 jours... Février est, de tous les mois, le plus court et le moins courtois.

20240221_200512Les emmerdes assombrissent votre quotidien, que cela ne tienne !  Apéro avec cette cuvée « Triptyque » du domaine Clau du Sol, en IGP Cévennes ! C’est beau, c’est bon, c’est bio ! Merlot et cabernet-sauvignon, des cépages « océaniques » à Savignargues pour une cuvée tout en fruits rouges et noirs, gourmande et ronde. Un  troupeau de brebis  pour tondre les vignes  et apporter du fumier. Quelques fois la merde, ça a du bon. Vous trouverez le triptyque « berger, chien, brebis » sur l’étiquette.

 Encore 7 jours... Qui taille en février met du raisin dans son panier.

20240224_195642Pour terminer ce mois interminable et ne pas se mettre minable, voici ce joli vin de France, composé de cépages autochtones du terroir de Gaillac. Facile à boire, beaucoup de fruits rouges et noirs, acidulés comme il faut, pour une expérience originale, histoire de se changer les idées. Mode d’emploi : aérer, carafer et même secouer le vin,   préparer les cochonnailles, célébrer les retrouvailles du printemps…

Soleil les derniers jours de février met des fleurs au pommier.

Bonne soif ! 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Bio

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Domaine de la Prose – Cadières – 2012

Domaine de la Prose – Cadières – 2012 Coteaux du Languedoc – St Georges …