Accueil Bio Vins du mois d’Avril 2023 : accompagner la sortie des « barbeucs »

Vins du mois d’Avril 2023 : accompagner la sortie des « barbeucs »

756
20230317_093957

20230401_142649 Voici un ciel 2020 qui va nous faire entrer dans le printemps 2023  avec plaisir.  Il y a du soleil  dans cette bouteille. Du soleil, comme  je l’aime. Ce n’est pas le cagnard de plein été mais la douce chaleur des premiers rayons, celle qui vous réconforte sans excès. Ciel, c’est aussi de la fraicheur, comme les rafales de vent du pays Audois !  Savez-vous que l’Aude est un des départements les plus venteux de France ? Un petit air marin qui rafraîchit le caractère Sudiste de cette cuvée. Du Ciel à la terre, il n’y a qu’un horizon. Ciel, c’est enfin de la matière, du Syrah, du carignan pour un vin rond et gourmand aux saveurs de fruits noirs et d’épices.

Le domaine Beauregard Mirouze se situe à Bizanet, non loin de Narbonne. Le cahier des charges des vins « natures »  est bien complet : labels bios, BioD, sans sulfites ajoutés ! On ne peut guère faire mieux en terme d’absence de cochonneries chimiques. A Bizanet, les vins sont bien nés et bien élevés !

20230402_182045 On continue le périple vers l’Ouest du Pays, direction le Sud de Bergerac, pour découvrir la vigne d’Albert en 2019. Voici un petit vin sans soufre ajouté, d’un grand château « La Tour des Gendres ». Albert c’est le grand-père, sa vigne c’est une parcelle de cabernet-Franc, de cabernet-Sauvignon, de merlot, de malbec. Ce vin c’est un hommage. Le petit plus, la vigne complantée produit quelques cépages autochtones maintenant très rares, le fer ou le périgord. Robe  grenat sombre. Nez de fruits noirs confiturés, crème de cassis, pointe mentholée pour la fraîcheur. Bouche, charnue, ronde et gourmande. Beaucoup de plaisir et d’originalité pour un peu plus de 10 €.

20230416_183609 La pérégrination se poursuit vers des contrées où l’on ne s’attend pas à voir des vignes : l’Aveyron ! On s’y arrête pour un bras de fer (servadou), avec ce monocépage très (d)étonnant ! En AOP Marcillac et j’avoue que c’est une première pour moi. Pour mieux comprendre cette appellation, voici une carte d’identité possible : un terroir de grès rouge et de calcaire, des vignes cultivées en terrasses, à flancs de coteaux, un climat frais de moyenne altitude et un cépage unique  « le mansois » ou « fer servadou ». Au domaine de l’Albinie, la  vigne et le raisin sont bien traités, sans traitement ! Un vrai jus de fruits rouges, rafraichissant, à 12%, sapide à souhait. Parfait pour les premières grillades.

3 jolies bouteilles trouvées à Raisin social Club. Bonne adresse Nîmoise pour taper la discute avec Nico, le caviste, tout aussi vivant et sain(t) que le vin qu’il propose !

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Bio

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Vin de copains, comme COCHON !

« Dans le cochon, tout est bon ! » Regardons de plus près !   2021, …