Accueil Bio Electrowine !

Electrowine !

527
20220626_224344(4)

20220628_161120C’est au milieu de divers artistes amateurs éclairés et professionnels, dans le cadre d’une fête privée, que j’ai osé, proposer en live, un set « electrowine », savant mélange de textes originaux, dits ou chantés, accompagnés de musique assistée par ordinateur. L’idée était de confronter cette proposition, quelque peu originale, et d’accueillir les retours des spectateurs. Pas d’enjeu, mais une curiosité de savoir comment pouvaient être appréciés mes textes et mes compositions. Contre tout attente, le set est gagnant. Le public, évidemment bienveillant, m’a dit avoir passé un bon moment. Ces encouragements me poussent à vous partager le dernier morceau réalisé « Vins cœurs »

Il y a des vins cœurs, il y a des vaincus.Il y a des rancœurs qui ne comptent plus.

Il y a des vins cœurs, il y a des vaincus, bus à contre cœur, cul contre cul.

Alors un flot de vins s’est déversé ! Alors un flow de mots a émergé !

20220625_14190320220625_141922Voici donc de quoi se régaler, une découverte, le clos des Réboussiers,  sur une appellation que je connais bien, PIC st LOUP, 2018. Sombre, dense, charnu, garrigue, fruits noirs, épices. Voilà mes impressions pour ce vin d’assemblage syrah, grenache, qui interroge au départ par son étiquette. Ici, une référence à la Cène de Léonard de Vinci, créé par Jean Vallon, qui se nomme « Le syntrophion ». Attention, pour cette étiquette unique et cette richesse aromatique, il faudra sortir un billet de 20 € et quelques pièces.

En voici un dernier, qui sans être de Saint Matthieu, sera un premier.

20220625_141833 20220625_141842En vérité, je vous le dis : voici un grand, un très grand vin. Finesse et pureté. Beaucoup de profondeur en bouche, des arômes de fruits rouges et noirs, de garrigue, de poivre, en longue finale. Le supplément d’âme qu’il est difficile d’expliquer, une envie d’y retourner immédiatement. Et c’est encore un vin du Roussillon qui réussit à ne pas vous assommer avec 13°. Ce petit bijou est réservé à ceux qui osent mettre 35 € dans une bouteille. Des amis ont osé pour moi. Merci encore pour leur générosité !

Bonne écoute et bonne soif !

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Bio

Laisser un commentaire

Consulter aussi

L’ardoise – La rue Kétanou

« Paroles à boire »  Extrait enregistré en juin 2017 … un soir…