Accueil Bio Mes vins pour fêter l’arrivée de l’été 2022

Mes vins pour fêter l’arrivée de l’été 2022

142
20220607_223401
Voilà l'été ! J'aperçois le soleil ! 

Voilà l’été et pour le fêter, voilà un vin dont le nom est de circonstance  ! 20220606_191402Le temps d’un été !

L'été, était nu sur la plage et cet amour sauvage profondément marqué, marqué par un été torride... 

Au domaine des vignes rouges, on ne produit que du bon vin et il ne me manquait qu’à goûter cette dernière cuvée pour en avoir le cœur net. L’étiquette est belle et attirante. Fleurs des champs ou fleurs des vignes, cette beauté ne passe pas l’été. Le vin, lui, dure et nous régale bien après. Cette cuvée n’est pas à boire sous un soleil du midi à midi. Sa puissance risquerait de vous assommer et de vous faire passer à côté  de son élégance. Avec du fruit noir, de la garrigue et encore des tanins à fondre, préférez le au cours d’une  soirée d’été rafraîchie par la pluie ou alors amenez cette bouteille dans vos valises en Bretagne.

De la fantaisie, de la gourmandise, un peu d' extravagance et beaucoup de fruit...

20220612_19110620220612_19105620220612_191114

100% cinsault, créé pour l’été …

L'été sera chaud, l'été sera chaud, dans les tee-shirts, dans les maillots.  L'été sera chaud l'été sera chaud, d'la Côte d'Azur à Saint-Malo ! 

De la fraîcheur, des fruits rouges, de la souplesse, tellement facile à boire, où que vous soyez, pour n’importe quelle occasion estivale, entouré de n’importe qui, pour faire n’importe quoi ! le programme est annoncé. Très bon rapport qualité prix : moins de 10 € !

20220618_120922

 Fraises, cerises et un baiser d'un ange au printemps
 Mon vin de l'été est vraiment fait de toutes ces choses
 Enlève tes éperons en argent et aide-moi à passer le temps
 Et je te donnerai le vin de l'été ! Ohh-oh-oh le vin de l'été !

Jean-François Nicq est un vigneron d’Occitanie. Après Estézargues dans le Gard, il s’installe dans les P.O à Montesquieu les Albères pour créer Les Foulards Rouges, il y a déjà 20 ans.
100% grenache, fraicheur de rigueur, presque désaltérante, loin de la chaleur méditerranéenne, la soif du mal 2020 ne fait que du bien.  Un nez intense de fruits rouges, que l’on retrouve en bouche avec un très léger frisant, des tanins souples. Mais bien plus qu’un vin facile à boire, il y a, dans ce vin, une élégance et une profondeur rarement inégalée. Vin nature sans sulfite ajouté. La pureté a un prix, comptez une vingtaine d’euros. 

Sinon, au regard des températures de ce jour, un bon verre d’eau plate ou pétillante, minérale, de source, ou du robinet vous fera le plus grand bien  ! Bonne soif !

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Bio

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Mars deux mille vins

Nous sommes le 16 mars 2020, le président de la République Française vient d’annonce…