Accueil Vinoculture musicovin Première PPiPP

Première PPiPP

218
IMG-20211105-WA0004 (2)
Ceci est une PPiPP !
Performance Presque Inopinée Poétique et Pinardesque
Le principe de la PPiPP est de  se pointer presque inopinément, dans un lieu convivial, aux patrons conciliants et ouverts, qui accordent une attention particulière aux bons vins (sans trop de pesticides). Puis, de proposer musique et textes pour mettre à l’honneur le jaja du coin ! Au programme  de cette première, chez Caro et Bruno, à L’Epicerie (Nîmes), des  chansons du répertoire des « Têtes dans le cru », des textes dont je suis l’auteur,  d’autres qui sont de Baudelaire ou encore de Leprest. Mais aussi, des compositions issues du talent de Vincent S, de Daniel B ou encore de Gilles M qui me portent à dire et à chanter le vin, ses vertus, ses vices, l’amour, l’amitié, la fête, l’ivrognerie, la vie, la mort. Je crois que tout peut se raconter à travers un verre de vin et c’est ce que je m’efforce de vous proposer :
Enivrez-vous, Selon, le cénosillicaphobe, In vino veritas, Rouge Carmen, C’est pas du rhum, Où va le vin,  Le vin assassin, La cave à chansons !
Tout cela grâce aux dextérités instrumentales de Florent S à l’harmonica et de Vincent S à la guitare !
Côté vin car il s’agit essentiellement de ça, voici les bouteilles bues et appréciées au cours de la soirée.
pluriel20210923_203332https%3A%2F%2Fd3v4jsc54141g1.cloudfront.net%2Fuploads%2Fproject_image%2Fimage%2F740524%2F277670bf-98df-4bbb-aa08-621b079339e8.jpg (2)Clos des Boutes, Costières de Nîmes, Le pluriel !
Le Mazel, IGP Ardèche, Cuvée Briand !
Le Mas des fous, IGP St Guilhem le désert, Cuvée Parad-rios.
Du rouge, du bon, du bio à des prix qui conviennent à tous des vignerons aux buveurs.IMG-20211104-WA0001 (2)
Et la suite, alors. Il est évident que le plaisir éprouvé au cours de cette première « ppipp » nous invite à réitérer cette expérience, ici et ailleurs. Si le cœur vous en dit, les nôtres sont prêts. Bonne soif !
La bonne humeur, les chansons, le bon vin et la bonne chère, voilà la recette que nous aimons à l’Épicerie. Merci aux musiciens qui sont venus nous la servir jeudi dernier, vous revenez quand vous voulez !
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par La tête dans le cru
  • 369176

    Minuit Dehors !

    Autour des barriques, chaises mal disposées, bouteilles en quinconce, sont empoussiérées. …
  • sucellus (3)

    Mais qui est donc Sucellus ?

    Quand je reçus ce MMS, je fus vraiment très étonné, d’apprendre par l’image d’une déesse, …
  • Baudelaire (2)

    Le vin de Baudelaire

    Paris, 9 avril 1821, naissance du petit Charles qui allait devenir le grand poète que nous…
  • _20210307_200131

    Félix et Chloé, 2003

    A l’écoute : Félix, c’est le nom de la cuvée du domaine du Bois de Boursan. Ch…
  • _20210228_130000 (2)

    Un son, un vin : Anitya – Mars 2021

    Rien ne reste immobile, pas même un instant.  En sanskrit, Anitya signifie « impermanence …
Charger d'autres écrits dans musicovin

Un commentaire

  1. Dubois Raphaël

    5 décembre 2021 à 17 h 19 min

    Un grand merci pour ce bel article. Au plaisir de vous revoir pour faire plus ample connaissance autour de nos autres cuvées.
    Amicalement,
    Raphaël, les vignes rouges.

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Le vin de l’assassin – Baudelaire cover Seizair

 Le vin de l’assassin Ma femme est morte, je suis libre ! Je puis donc boire tout mo…