Accueil Bio Juillet deux mille vins : quand BIM tombe à l’eau !

Juillet deux mille vins : quand BIM tombe à l’eau !

396
_20190721_235802~2

Les vacances, le soleil, le farniente et BIM … le probable retour de la 2eme vague de la covid 19 ? Ne pas trop prendre la confiance, partager en extérieur, rester masquer dans les espaces clos. Se poser les bonnes questions, y aller ou pas ?

De toute façon, tout était déjà chamboulé et de nombreux évènements, liés aux vins, annulés. C’est le cas du « BIM » festival, salon des vins naturels, à Vallabrix, qui va vraiment vraiment me faire défaut. C’est ainsi… J’espère que les organisateurs sauront nous proposer d’autres rendez-vous de picole dès que possible. 

Tout cela ne doit pas nous empêcher de prendre plaisir avec quelques cuvées bien adaptées aux températures estivales.

carre (2)clin d'oeil (2)oscar (2)

Du cinsault, du cinsault et du cinsault !

Souvent utilisé intensivement pour produire de mauvais vins. Pas bien ! Assemblé pour tempérer des vins « sudistes » parfois trop « chaleureux. Bien ! Présenté maintenant comme le cépage rouge idéal pour l’été. Très bien ! Ses arômes variétaux de framboise et de groseille, sa belle acidité et sa faible teneur tannique font de lui « le cépage roi » de mon mois de juillet. En voici, dans trois cuvées tout aussi délicieuses les unes que les autres qui vous couteront autour de 10 €.

carre (2)Famille Scarlata, Souvignargues. Beaucoup de cinsault. « De la terre à la cave dans le respect du vivant ». Du fruit, des épices et de la fraîcheur en bouche. Un vin léger qui titre à 12,5%. Comme une gourmandise.

clin d'oeil (2)Mas Lau, Souvignargues. L’Oeillade est un ancien cépage apparenté au cinsault. Il est associé, ici, à une viticulture nature, sans chimie à la vigne, sans chimie au chai. Une robe violacée trouble, un nez aux premières odeurs de ferme qui se dissipent pour laisser une corbeille de fruits rouges et une note poivrée. Une bouche perlée et acidulée à souhait. Comme une friandise !

oscar (2) Domaine Rimbert, terroir de Saint Chinian, Cousin Oscar. Là encore, beaucoup de cinsault pour une buvabilité maximale. Du fruit, peu d’alcool 11,5%, peu de tanin. A servir comme les deux autres cuvées, un peu rafraichies. A boire à tout heure autorisée, comme un rafraîchissement !

Trois bouteilles pour les copains. Efforçons nous de les partager dans de bonnes conditions en trouvant le bon équilibre. Prenons du plaisir sans prendre de risque pour personne. Protégeons nous ! Nous pourrions même ressortir les anciens slogans: « Sortons couverts » !               

Juillet deux mille vins : quand BIM tombe à l'eau ! dans Bio dans Languedoc

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par La tête dans le cru
Charger d'autres écrits dans Bio

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Domaine de Brin – vendemia – 2014

Domaine de Brin – Vendémia – 2014 AOP Gaillac Rouge – 13,5% – bio …