Accueil Le vin de la semaine Janvier deux mille vins

Janvier deux mille vins

691
FB_IMG_1577891016758

Ceci est la liste de mes vins pour ce mois de janvier.

_20200119_213640_20200106_072901_20200123_202228_20200119_213905_20200106_072813_20200119_213616_20200120_163646_20200126_130100

« C’est au Domaine du Petit Roubié, que la Brave Margot, fille de vigneron et surnommée « La Caprichosa », rencontra Raymond, l’arpette au grand pif, du propriétaire. C’est là, entre deux rangées de vignes, que se dessina l’esquisse de leur amour et que leur cœur fit kaBOUM ! De cette union naquit un bel ange et une cuvée exquise. »

Si vous êtes lecteurs assidus de ce blog, vous connaissez déjà le PIF et Raymond. Deux vins aux cépages peu répandus : du duras pour le premier, du chatus pour le second. Des vins de bons goûts qui éveillent et étonnent les papilles. Pour le reste, ce sont des découvertes hétéroclites glanées de ci de là, au hasard des rencontres et sans trop d’intentions, si ce n’est de tomber sur une pépite. Au bilan, 3 blancs mono-cépages: Marsanne, roussanne et verdejo et 3 rouges bien différents. Tout est bon, agréable à boire et je ne regrette aucune des gorgées avalées. Voici celles que j’ai préférées :

_20200119_213830_20200120_163740

Défi « Deux mille vins » pour la tête dans le cru. Commençons le compte à rebours : 2000 vins moins les 8 présentés : 1992 j’ai donc largement besoin de votre contribution. N’hésitez pas, à chaque fois que vous buvez un vin qui vous séduit, de m’envoyer une photo de la bouteille et quelques commentaires de dégustation à l’adresse mail suivante : latetedanslecru30@gmail.com. 

Pour ce mois-ci, aucune contribution ! C’est certainement que les amis de la tête dans le cru se sont tous investis dans un autre défi : le « DRY JANUARY » : Ne pas boire une goutte d’alcool au cours de ce mois.

Le Dry January

« C’est le Dry january, les candidats à la biture ont la vie dure, C’est le dry january, pas de jaja, je ne suis pas une sinécure. »

Pour ma part, comme vous l’avez compris, je n’ai pas adhéré à cette idée ! J’ai opté pour quelques verres de vin afin de me remettre des fêtes de fin d’année, pour accompagner une galette des rois, pour passer le « blues monday », jour annoncé comme le plus déprimant de l’année, et puis pour fêter, le 22 janvier, Saint Vincent, protecteur des vignerons.

Statue de saint Vincent diacre et martyr (Vue de face)

La légende dit que Saint Vincent, martyr chrétien, fut torturé sous une roue de pressoir et c’est ainsi qu’il devint leur patron. Alors sans nous presser, fêtons tous les « Vincent » qui liront ces quelques lignes et en particulier celui qui accompagne de notes mes quelques mots.

IMG_27991

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Le vin de la semaine

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Mes vins du mois d’octobre 2021

3 octobre 2021, « il pleut sur N…îmes » et je me souviens̷…