Accueil Bio Mes vins du mois d’octobre 2019

Mes vins du mois d’octobre 2019

0
0
360
IMG-20191006-WA0069

Ce mois d’octobre fut riche en découvertes et je n’ai pas plaint ma soif. J’ai partagé des vins achetés quelques mois auparavant, ouvert de nouvelles cuvées de domaines connus, servi des jus jamais bus. Une journée sans vin est une journée sans soleil dit un proverbe provençal, l’automne arrivant j’ai peut-être voulu compenser…

_20190926_184550

La boulette de schistes 2017: jeu de mots, étiquette décalée, assemblage inattendu avec cépages rouges et blancs mélangés, viticulteur un peu barré, appellation non contrôlée. Un vin qui fait « spliff », à faire tourner. C’est du bon, il fera le buzz. 

_20190922_170734_20190922_170653

Tout va bien, un classique qui donne dans l’harmonie et l’équilibre. Un vin bien élevé, bien sur tout rapport, le genre idéal. Je l’ai bu avec des amis mais vous pouvez le servir à votre belle-mère ou à votre patron. Un vin de repas d’un beau domaine bio des Costières. 2015 est prêt à boire, pourquoi attendre ?

_20190922_170611_20190922_170506

La der de der, indisponible à jamais. J’en aurai vidé 2 dans ma vie de buveurs. La première fois j’avais écrit :

Voici, probablement, ce que j’ai bu de meilleur en 2018 : Domaine Kreydenweiss, Châteauneuf du pape-2009. Une rareté achetée il y a déjà quelques années au cours de portes ouvertes au domaine. Puissance et concentration des arômes, finesse et fraîcheur en bouche. Le vin est très long et on profite a fond de la typicité Castel-papale. Une très belle bouteille. 

Je peux ajouter pour cette fois-ci : Délicieux, nez intense de fruits noirs, de prunes, de cuir, de tabac. Soyeux des tanins et finale longue et savoureuse. Domaine conduit selon les principes de la biodynamie. J’ai acheté la première à Marc, le père. La seconde a été achetée à Jean, le fils. Ce sont des sains d’esprit qui les ont consommées. Ainsi soit il !

DSC_0373

Chez Arias, j’ai bien connu Mouton Noir, un carignan fort en gueule. Puis il y eut Falstaff, un grenache-cinsault charmeur et jovial. Aujourd’hui je découvre Rever Tere, un cinsault a forte personnalité, un cinsault différent des autres cinsaults, un cinsault qui ne dit pas son nom à l’aveugle. Plus noir, plus concentré, plus structuré qu’attendu. Drôle d’expression mais bonne impression. Un mystère que j’essaierai de résoudre auprès du viticulteur.

A votre santé ! IMG_27841

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par La tête dans le cru
Charger d'autres écrits dans Bio

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Tu vin plus aux soirées

Tu vin plus aux soirées Vin de France. Terroir de Cahors Rouge-13%- biodynamie  Malbec- Ca…