Accueil Bio ApérŒno 8 : Jouez-dégustez-jouez

ApérŒno 8 : Jouez-dégustez-jouez

272
46624093_724937684542132_7964220580675190784_n

Nouvelle soirée chez des amis de la tête dans le cru. Pour cette fois, c’est chez Magali et Franck, dans leur  « Atelier photo », comme un premier de « Classe photo ». 35 convives, de nouvelles têtes et des têtes connues, mais pas de têtes à claque pour la tête dans le cru.

46766777_194753754745943_4187528968263434240_n

Dans cet écrin de l’image, il s’agissait de goûter des vins, de les reconnaître et de les associer à des personnalités féminines ayant connues de très loin ou d’à peu près le beau photographe, hôte de ce lieu. Voilà pour la partie dégustation.

46945591_10214465880453666_1370941195672354816_n46712055_2042727372481106_1232003436053004288_n46650521_10214465881413690_1400046651439054848_n46763301_10214465880853676_4023260286101225472_n

D’autres, ont été aussi force de propositions ludiques. Magali fut Madame « Loyal » de la soirée et c’est avec dynamisme qu’elle mit à contribution les connaissances et la poésie de tous.

46800155_330249927556634_3415639653439504384_n

Des œuvres d’art mettant en scène le vin, des photos à illustrer de jolis mots et autres réjouissances.46676628_208602340017233_1616544369303617536_nPuis il y a eu aussi un peu de musique pour terminer la soirée, 3 guitares, un harmonica, des voix, qui ne sont pas restés en carafe.

46803660_531117404070737_2063401816275550208_n

Un magnum de bonne humeur et un melchior de plaisir à vous faire découvrir les vins sélectionnés pour cette soirée, définitivement réussie. A propos de vin, voici ce qu’il fallait déguster.

_20181125_181157

Vin 1 : Le sauvignon est passé comme de l’eau de source. Très bon rapport qualité/prix : moins de 7€.

Vin 2 : Le viognier n’a été reconnu que par une seule équipe et même qu’un seul homme. C’est ça l’expérience, plus tu bois plus tu bois. Plus aromatique que le premier vin, il s’achète pour moins de 8€.

Vin 3 : La syrah a partagé. Certains l’ont adorée, d’autres l’ont détestée. C’est à ce moment que le crachoir s’est rempli. Voici l’objet de la discorde:

DSC_0053

Un nez de ferme qui a emporté quelques narines. Une odeur de réduction qui s’est largement atténuée après avoir oxygéné quelques temps le vin dans les verres. Une IGP Rhodaniennes de grande renommée « Jamet », propriété mythique de Côte-Rôtie. Un régal en bouche avec des tanins soyeux, et une longue finale aux effluves fumées. La légende a un prix : 15,5€.

Vin 4 : Ce grenache est devenu la « star « de la soirée. Voici une paparazzade de la bouteille chérie.

_20181007_202235La « Casta » de la soirée, généreuse et gourmande pour 13,5€.

Je fus fort aise de constater la performance de certains et les progrès de tous. Finalement très peu d’erreurs, comme un aboutissement d’années d’entraînement, de centaines de bouteilles débouchées pour parvenir aux petites joies de la dégustation à l’aveugle. On m’a même offert un petit poème…

« … Très aimable Manu, merci. Merci au bienfaiteur.

Des gosiers assoiffés, tu calmes les douleurs.

Pour les cent mille bouteilles que tu as débouchées

Toute notre gratitude, tu l’as bien méritée… »

J’espère que ce moment fera des émules. A chaque fois, ça marche…

Merci Franck, merci Magali.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par La tête dans le cru
Charger d'autres écrits dans Bio

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Mes vins du mois de septembre 2017

Septembre, le mois des foires aux vins… C’est pourquoi j’ai eu l’i…