Accueil Le vin de la semaine BIB Mes vins du mois de septembre 2018

Mes vins du mois de septembre 2018

362
_20180923_121111

Que d’agitation sous les marronniers ! Chaque septembre, les gros titres sur la rentrée des classes et les Foires Aux Vins se volent les premières pages de nos journaux. Pour cette année, je ne serai pas bon élève. Peu motivé par les catalogues reçus dans la boîte aux lettres, je suis, à cet instant, recalé pour cause d’absentéisme. Plus de précipitation aux premiers jours, plus de soirée inaugurale avec 10% de réduction. Mon intérêt à cet événement faiblit. J’avais bien repéré un Pontet-Canet 2015 à 90€ mais je n’ai pas trouvé ni l’argent, ni d’heureux donateur pour en acquérir. Pontet-Canet est un précurseur de la biodynamie à Pauillac. Je fantasmerai encore ce vin quelques temps.

Ma frustration fut apaisée largement une fin de semaine.

Difficile de croire à l’automne, lorsqu’au 23 septembre, les plages des Saintes Maries sont encore très fréquentées et nos pieds ensablés. Le temps calendaire ne correspond plus au temps climatique. Ce n’est plus l’été indien, c’est l’été tout court. Et c’est pour fêter les derniers baigneurs de Méditerranée que nous ouvrions un … rrrrrosé ! Un rosé comme une curiosité, comme une rareté, osons comme une volupté._20180923_120924Pas de voiture mais un Château Simone, de la très petite AOP Palette, sur les terres d’Aix en Provence. Un rosé de gastronomie, on peut dire de luxe, vu le prix trouvé pour ce 2013, 30-40€. Mais pour ceux, qui comme moi, ont eu ou qui auront la chance de boire de ce vin, le prix s’oublie à la grâce de cette petite merveille. _20180923_121024D’abord sa couleur, un rosé très coloré, rouge orangé, limpide. C’est le premier étonnement. Puis au nez, des fruits blancs discrets comme des pêches de vigne. Enfin en bouche, les fruits rouges attendus se pointent, le côté acidulé annonce une grappe de groseilles mais il est équilibré par une impression de pâte de fruit. Le vin est concentré et de belle longueur. Voici, un rosé qui a su vieillir 5 ans sans se faner et ça, c’est aussi exceptionnel. Il est bon de noter que les propriétaires n’utilisent pas d’engrais chimique ou autre traitement néfaste à la terre. Au chai, ce sont les levures indigènes qui travaillent à la fermentation.

Cette découverte fut un grand plaisir mais il faut aussi penser aussi au petit plaisir, celui du quotidien. Et pour cela, voici un nouveau BBB, un Bib Bon et Bio.

_20180916_174416

Ceci est un BIB

Le domaine de la Patience, entre le Castellum Nîmois et le Pont du Gard, même s’il ne s’agit pas d’eau, a son caveau à Bezouce. « T’as voulu voir Bezouce et on a vu Bezouce ! » Il propose un Costières de Nîmes, rouge, en BIB de 5 litres, autour de 20€. Plus que sympa, le vin est rond, fruité noir et réglissé. Sans surprise mais très agréable à boire, servi dans une belle carafe, il pourra même être gratifié de quelques compliments par vos convives.

_20180916_174551 Voilà pour septembre… Bonne soif !

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par La tête dans le cru
Charger d'autres écrits dans BIB

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Mes vins du mois de Mars 2019

« De gaieté vigneron, vide vingt fois ton verre, lorsque les pluies en mars ino…