Accueil Le vin de la semaine Mes vins du mois de mars

Mes vins du mois de mars

1
0
151
20180322_191507

Malgré le calendrier qui nous annonce le printemps, le ciel, lui, nous donne encore les derniers frimas de l’hiver. Alors les vins bus en mars l’ont été selon les jours « givrés » ou « ensoleillés ».

Avec beau temps et des amis…

20180228_18365020180228_183548

Avec les Augustins, on se promène pas loin du Pic, dans des vignes bio. Avec la coulée des popes, on s’encanaille avec du fruité intense et de la réglisse. Moins de 10€ pour la balade rafraichissante.

A l’intérieur avec la famille :

20180321_161741

Le grand nom de la viticulture bio de Faugères… Carignan – Grenache – Cinsault composent ce jus. Dans le verre aucune lourdeur, le vin est un concentré de garrigue, sans artifice, pur, fin avec une finale un peu crayeuse. Ce vin ma(r)che droit, tout droit et reste longtemps, longtemps en fin de bouche. 20€

Pour une belle occasion, un vin qui réchauffe le cœur.

20180228_183515

Il faut toujours s’armer de patience avant d’ouvrir un Bandol. Le mourvèdre a l’âge tendre. Ce Vannières était prêt à faire plaisir, un grand plaisir. Fruits cuits, quelques notes sanguines, des épices pour chatouiller le nez, un boisé fondu pour l’apaiser. Le vin est puissant en bouche, dense, avec des tanins patinés. Sapidité maximale. 20€

Pour tous les jours, qu’importe le temps, une friandise… 

20180321_220529

Un BBPB, un Bib, Bon et Presque Bio. Mourgues du Grès, terroir des Costières de Nîmes. Un vin que vous servirez en carafe sans dire que ça sort d’un « cubi ». Il fera son travail. Il se boit sans faire la grimace, c’est rond, facile mais pas dilué. On ne boit pas du sirop de grenadine, l’alcool est là mais ne saoule pas. Une friandise de qualité entre 20 et 25€ les 5 litres. 

Et pour le plaisir des mots, de la musique et du vin…

Et votre moue boudeuse fut comme un baiser
Sur mes lèvres frileuses
Et mon cœur empesé
Cette nuit, cette nuit là, où vous m’avez eu
Le rouge amarante sied beaucoup mieux
A mon verre de vin qu’au drapeau français
Tous les amis râlent, ça dégénère, oh
Moins de faux-pas cadencés

(extrait « l’ivresse » Feu Chatterton – mauvais enregistrement du concert à la Paloma, c’est juste pour la découverte)

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par La tête dans le cru
Charger d'autres écrits dans Le vin de la semaine

Un commentaire

  1. Potin

    2 avril 2018 à 22 h 10 min

    Que ne vous ai-je point connu avant ? Fervent adepte de Rabelais je n’ai point encore aperçu Chinon, Saumur, Bourgueil, Saint-Nicolas de Bourgueil ! J’ai à votre disposition des projets d’étiquettes et de contre-étiquettes (dessins des Songes drolatiques de Rabelais, extraits de l’oeuvre complête de Rabelais, un petit bouquin qui se nomme Rabelais dans le Gard).
    Que puis-je faire de tout ça ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Domaine de la Solitude – 2012

Domaine de la Solitude – 2012 AOP Châteauneuf du pape rouge – 14,5% syrah R…