Accueil Bio Mes vins du mois de Janvier

Mes vins du mois de Janvier

0
0
213
20180120_175545

Nous souhaitons tous aux gens que l’on aime une bonne année. Le vin doit y participer pour le plaisir qu’il donne, la convivialité qu’il instaure. Et pour la santé, je vous propose une « oenothérapie ». Commençons notre cure d’antioxydants, en découvrant de nouveaux vins bios, biodynamiques ou natures. Voici les premières cuvées qui ont titillé ma curiosité et mes papilles.

20180118_195851

Mas du chêne – Merlot l’enchanteur – 2016

IGP du Gard

rouge – 14,5% – bio

100% Merlot

 autour de 9€

Un gros travail du sol, pas de produits chimiques, peu d’extraction au chai, le ton est donné. Sur les terres des Costières de Nîmes, à saint Gilles, les vignes ont leurs ceps entourés de galets roulés et sont travaillées en bio. Le merlot passe de la cuve au fût.

Joli merlot de mûres et de poivre. La bouche est soyeuse, le vin digeste. Tout en équilibre et en rondeur. Passe partout, belle étiquette. Plaisir assuré, le merlot a su m’enchanter. 

 20180114_13442420180114_134456

Mas Conscience – L’In – 2016

AOP Languedoc

blanc – 14% – bio

50% Grenache blanc – 24% roussanne – 24% Vermentino – 2% Viognier

autour de 14€

Chaque parcelle du domaine produit sa cuvée. Avec cet « In-conscience », on goûte un vin « In-solite », un peu déroutant. Sa couleur dorée évoque un vin doux et pourtant pas d’onctuosité dans ce vin. On est sur le fruit à chair jaune et le minéral. La bouche est fine, fraiche sans trop de vivacité. A acheter en toute conscience.

20180120_16552820180120_165454

Marc Kreydenweiss – Ka – 2013

AOP Costières de Nîmes

rouge – 13,5% – Biodyvin

100% Carignan Vielles vignes

Autour de 25€

Ka-rrément bon  ce 2013 est prêt à boire. Le fruit est encore là, noir et bien mûr, mais il n’est pas seul, réglisse, cuir, cacao l’accompagnent au nez. La bouche soyeuse, élégante exprime un boisé subtil. Un beau carignan, sans rusticité, tout en finesse et de belle longueur.

20180120_180017

Château Mourgues du Grès – Cuvée 46 – 2016

AOP Costières de Nîmes

rouge – 14,5 % – bio

Grenache – Cinsault

moins de 10€

Ce vin porte le nom de la cuve où il se fait. Tout en fruit, gouleyant, il est vinifié sans soufre pour une expression maximum du fruité. Cinsault et grenache s’assemblent parfaitement et de plus en plus de vignerons osent cet  assemblage. Ici, ça fonctionne.. fruits rouges relevés d’épices douces sur une bouche souple. Jolie finale.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par La tête dans le cru
Charger d'autres écrits dans Bio

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Mas Mellet – le B – 2014

Mas Mellet – le B – 2014 AOC Costières de Nîmes blanc – 13,5% – bi…