Accueil Vinotrucs Quand le gaz est, quand le gaz est là !

Quand le gaz est, quand le gaz est là !

240

Quand le gaz est là, le «sulfite» s’en va !

Nous recevons une amie « sensible » aux sulfites dans le vin, j’ouvre un « Gaillac rouge » avec très peu de soufre ajouté et … à la première gorgée ça pétille.

Il y a du gaz dans… le vin.

Pourquoi ? C’est naturel ! La fermentation qui transforme le sucre du raisin en alcool produit du gaz : le CO2.

Est-ce un défaut ? Les faibles doses de soufre n’ont pas permis de « stabiliser » le vin et la fermentation continue en bouteille. A la dégustation, le gaz est trop présent, il dérange.

Est-ce une qualité ? Le vigneron a sciemment agi car le CO2 protège naturellement le vin contre les effets de l’air. Il lui permet donc de diminuer les doses de soufre. A la dégustation, le coté « perlant » du vin lui apporte de la fraîcheur, du  pep’s.

Pour ma part, j’ai préféré, pour apprécier au mieux la qualité du vin, procéder à un «dégazage».

Comment ? (âmes sensibles s’abstenir)

 

Quand le gaz est, quand le gaz est là ! dans Vinotrucs p1140713-211x300

Placez votre pouce à l’entrée du goulot et secouez énergiquement la bouteille.1,2,3 Shakez ! Répétez plusieurs fois l’action. Puis, carafez votre vin et secouez à nouveau. Laissez en  carafe et servez. Appréciez.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Vinotrucs

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Il est arrivé ! 2013

« Le Beaujolais nouveau, c’est pas un premier cru, c’est le Beaujol…